Ma piscine intérieure

Ma piscine intérieure

Pour garantir le confort des baigneurs et la longévité d'une piscine d'intérieure, l'installation d'un déshumidificateur s'avère indispensable. Caron Piscines fort de son expérience vous apporte une expertise unique sur la déshumification. Notre bureau d'étude vous accompagne de la sélection des produits, leurs dimensionnements jusqu'à l'installation pour un projet clés en main.

Pourquoi déshumidifier une piscine intérieure ?

Pour profiter de la baignade toute l'année, la piscine d'intérieur est la solution.
Dans ce cas, la déshumidification est nécessaire pour contrôler le taux d'humidité du local oû se situe la piscine d'intérieur, afin de bénéficier d'un confort optimal. L'hygrométrie idéale se situe entre 60% et 70%.

CE QU'IL FAUT SAVOIR...
Dans une piscine d'intérieur, l'évaporation dépend de différents paramètres

  • La surface du bassin,
  • La température de l'eau,
  • La température de l'air,
  • Le taux d'hygrométrie,
  • L'agitation du bassin (fréquentation, débordement, nage à contre-courant...

CONSEIL
Pour limiter ce phénomène, il est fortement conseillé de mettre une couverture iso thermique sur la piscine pour éviter l'évaporation et faire des économies de fonctionnement. Plusieurs types d'appareils de déshumidification sont proposés suivant la typologie du bâtiment, les surfaces vitrées, l'isolation, la recherche de confort du client, etc.

  • Les consoles d'ambiance,
  • Les appareils à encastrer,
  • Les centrales avec réseau de gaines (pour traiter efficacement la condensation sur les parois vitrées).

REGLEMENTATION C 15-100
Les déshumidificateurs, comme tout appareil électrique, doivent être installés dans une zone comprise au-delà de 2 m dans l'axe horizontal et 2,50 m dans l'axe vertical et protégés par un différentiel 30mA. Pour bien choisir avant l'installation, un bilan thermique est nécessaire, en fonction du plan du projet, qui permettra le calcul de la
quantité d'eau à évacuer du local à déshumidifier.

LE CHAUFFAGE DE L'AIR
La température de l'air dépend de la température de l'eau. En exploitation, l'idéal est de maintenir l'air à la même température que l'eau voire 1 degré au-dessus (avec un maximum de 30°C) pour éviter aux baigneurs la sensation d'inconfort à la sortie du bassin.
Conditions moyennes :

  • Eau : 28°C,
  • Air : 28°C,
  • Hygrométrie : 65 %.

L'expertise de notre bureau d'études intégré garantit une assistance technique pointue en établissant les plans et le calcul des bilans thermiques précis, avec notamment l'estimation des coûts de consommation et des puissances à mettre en oeuvre.