Réglementation et voisinage

Lorsque vous envisagez d'aménager une piscine dans votre jardin, il est d'usage de consulter les éléments relatifs au Plan Local d'Urbanisme de votre commune.

Se préoccuper des nuisances sonores

Une piscine est un équipement qui occasionne de nombreuses craintes du voisinage : bruit occasionné par les baignades ou les équipements du traitement de l'eau, modification du terrain ou écoulement des eaux...


Il peut être judicieux de se poser la question du risque de nuisances sonores pouvant être ressenties soit par les propriétaires eux-mêmes, soit par les voisins, et liées aux bruits générés par certains matériels, notamment les pompes de filtration ou les pompes à chaleur.


Certaines implantations de matériels ou locaux techniques doivent être prises pour éviter la proximité des voisins et/ou des pièces de sommeil ou de vie.


A défaut, il faudra penser isolation phonique ou privilégier des matériels peu bruyants comme les pompes de filtration à variation de vitesse, et les pompes à chaleurs de technologie les moins bruyantes.


La garantie de ma piscine

La garantie et l'assurance décennale du constructeur protègent votre piscine pendant 10 ans.


Mes impôts et ma piscine

Considérée comme un bâtiment annexe de votre maison, votre piscine sera soumise à la taxe foncière pour les propriétaires et à la taxe d'habitation des locataires.


Toutefois, la piscine pourra bénéficier de l'exonération temporaire de taxe foncière durant les 2 années qui suivent son achèvement.


En vigueur depuis le 1er Mars 2012, la taxe d'aménagement qui porte les opérations de construction soumises à un régime d'autorisation sera perçue une seule fois.


Un taux d'imposition s'applique sur une base d'imposition en fonction de la surface du bassin. Renseignez-vous en mairie.