Estivage de votre piscine

Les beaux jours arrivent : comment remettre ma piscine en route ?

Remettez votre piscine en route en 4 étapes ! 

Étape 1 : mesure de la salinité de l'eau

Cette mesure est utile dans le cas des remises en route au printemps, lorsque les pluies d'hivers ont diluées l'eau salée ou lorsque le niveau d'eau a été baissé et qu'un appoint substantiel en eau fraîche est réalisé ou encore, lors de l'alerte de l'appareil.

Il est important de souligner qu'un juste taux de sel permet de favoriser la longévité des électrodes de la cellule.

  1. Prélever un peu d'eau dans la piscine à environ 20 cm sous la ligne d'eau et mettre 2,5 cm dans un récipient transparent et propre.
  2. Laisser tremper l'extrémité inférieure de la bandelette d'analyse dans l'eau prélevée et attendre qu'elle soit imbibée d'eau. La partie supérieure jaune de la bandelette devient plus foncée une fois l'analyse terminée. Il faut généralement attendre entre 3 et 4 minutes.
  3. Retirer la bandelette de l'eau et déterminer l'emplacement le plus élevé du point blanc sur l'échelle graduée de la bandelette d'analyse. Comparer la valeur avec le tableau figurant sur le tube.

Exemple d'analyse :
Si la coloration de la bandelette est montée à 5,6 en se reportant au tableau, il est indiqué 3580. Cela veut dire qu'il y a 3580g, soit 3,58kg de sel par m3 d'eau dans votre piscine.

Si votre appareil fonctionne avec 5kg de sel/m3, la quantité à rajouter sera : 5-3,58 = 1,42 kg de sel par m3. Si votre piscine fait 60m3, il faudra rajouter 60 x 1,42 = 85,2 kg de sel.

REMARQUE : La lecture de la bandelette doit se faire sur sa boîte d'origine. Tous les tubes sont dotés d'un tableau spécifique aux bandelettes contenues dans chacun des tubes individuels. Veiller à utiliser le tableau correspondant pour calculer le taux de sel.
Info importante : Garder les bandelettes dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière directe du soleil. Vérifier la date de péremption indiquée sur le tube.

Étape 2 : analyse du Ph et CI

Procéder à l'analyse de votre pH avec la trousse d'analyse colorimétrique. La teneur idéale en pH est entre 7,2 et 7,4. L'efficacité du désinfectant dépend essentiellement du pH (à un pH 8, le désinfectant ne serait efficace qu'à  25 %). S'il est inférieur à  7,2, il y a un risque d'irritation des yeux en cas de baignade, inférieur à  6,9, il peut entraîner des plis sur le liner, il faut rajouter du pH+ . S'il est supérieur à  7,4, votre eau ne sera plus transparente et propice à l'apparition d'algues. Il faut rajouter du pH-.

Désinfection de l'eau

Traitement au chlore (traitement manuel)

Généralement conditionnée sous forme de galets. Il faut surveiller très régulièrement le taux de chlore dans l'eau, car il s'évapore rapidement, le traitement perd alors très vite de son efficacité. La concentration moyenne doit être comprise entre 0,5 et 1 ppm.

Faible : de 0 à 0,5 ppm

Idéal : de 0,5 à 1 ppm

Fort : de 1 à 2 ppm

Très Fort : de 2 à 3 ppm

Un contrôle hebdomadaire est a réalisé à l'aide de la trousse d'analyse.

Traitement par électrolyse de sel

Avantages : automatisme et facilité d'exploitation,

Une fois le taux de sel établi à  l'installation, il vous suffit de le contrôler 1 fois/an en moyenne.

Le contrôle hebdomadaire avec la trousse d'analyse permet un réglage de l'appareil afin d'adapter si nécessaire la fabrication du désinfectant aux besoins et à l'utilisation.

Dans les cas de piscines couvertes (couvertures à barres/volets automatiques/sous abris ou d'intérieur), un interrupteur sur l'électrolyseur permet d'adapter la production de désinfectant en fonction de l'utilisation du bassin en basculant du mode "ouvert" ou "fermé" (production divisée par 10). Les piscines équipées des appareils par électrolyse de sel avant 2006, cette gestion peut être réalisée avec une horloge de programmation spécifique.

D'une manière générale, on constate qu'1h à  2h de fonctionnement de l'appareil suffisent largement à produire la quantité de désinfectant nécessaire.

Étape 3 : nettoyage du filtre

La cartouche est équipée d'un dispositif anticolmatage exclusif : une grille et un jeu de peignes évitent le collage des plis les uns aux autres. Le nettoyage s'effectue environ 1 fois/mois, selon l'utilisation et l'environnement.

Il existe 2 actions complémentaires :

1. Nettoyage hydraulique
Après avoir retiré et positionné la cartouche à l'envers, c'est au jet d'eau et avec une brosse souple que l'on doit consciencieusement nettoyer celle-ci en prenant soin d'écarter chaque pli contenant toujours en fond des déchets. Il est conseillé d'utiliser un jeu de deux cartouches pour éviter d'immobiliser le filtre pendant l'opération de nettoyage. Ne pas utiliser d'appareil à pression qui pourrait abîmer la cartouche.

2. Nettoyage chimique
En cas de fort encrassement ou d'entartrage, particulièrement pour les eaux chargées en calcaire, il suffit de la tremper 2h dans une solution spéciale de produit détartrant et dégraissant. Nettoyer toute la surface filtrante et rincer abondamment au jet d'eau.

La durée de vie d'une cartouche régulièrement entretenue et avec soins est de 2 à 3 saisons, voire plus, selon l'utilisation de la piscine. Un traitement correct de l'eau est indispensable au bon fonctionnement de la cartouche. Elle doit être changée dès qu'elle manifeste une détérioration de sa structure.

Étape 4 : remise en route des appareils.

Quand remettre en route la pompe à chaleur idéalement ?

Quand la température de l'air est à 10° en nocturne.
Quand la température de l'eau est à 14°.

Procédure de remise en route :

  1. Bien revisser les 2 raccords unions entrée/sortie ou raccords de vannes.
  2. Ré-ouvrir les vannes (aller/retour) du circuit chauffage
  3. Régler la vanne by-pass suivant la position d'origine en la bridant à 45° environ (réglage standard) et mettre la pompe à chaleur en route (bien se référer aux préconisations de la notice fournisseur)
  4. Mettre la filtration 24/24h jusqu'à la température souhaitée (attention à bien surveiller votre réglage de production de désinfectant en conséquence)
  5. Lorsque la température souhaitée est atteinte, passer en mode filtration normale.

Recommandation : il est conseillé tous les 3 ans environ de faire contrôler la pression de gaz par un frigoriste.

 

Vous avez une question ? N'hésitez pas à contacter votre interlocuteur Caron pour plus d'informations. Pour trouver votre conseiller le plus proche cliquez ici.