Les plaisirs de l'eau à domicile forgent des souvenirs heureux en famille

Jean R.
Haute Goulaine

On a beau vouloir absolument une piscine, parfois les circonstances en décident autrement.
“Comme beaucoup de personnes qui construisent leur maison, je me suis trouvé à court financièrement, une fois le bâtiment érigé.” Et Jean sait de quoi il parle : son métier, c’est justement de construire des maisons. Cela ne l’empêche pas, à titre personnel, de subir les difficultés économiques. Lorsqu’en 2009, il termine sa maison dans cette petite bourgade bretonne à 12 kilomètres de la mer, ses finances ne lui permettent plus d’attaquer immédiatement la réalisation de la piscine, qui faisait pourtant partie du projet initial.

Car, dès le départ, notre homme a décidé de créer une piscine, puisqu’on son terrain de 1000m2 lui en donne la possibilité. Et non pas une simple pataugeoire, mais un vrai bassin de 12 x 4 mètres, lui permettant d’entretenir sa forme au quotidien. “La cinquantaine passée, la natation est le seul sport complet que l’on peut pratiquer sans danger.”

Trois ans plus tard, les finances sont de nouveau au beau fixe. Jean peut donc enclencher la suite des opérations. En homme du métier, il ne laisse rien au hasard. " Caron Piscines représente un partenaire idéal, alliant savoir-faire, créativité et talent ! "

Le choix se révèle judicieux. Aucun incident ne vient troubler la belle ordonnance du chantier. Le gros œuvre se termine en janvier 2013, la pose de la piscine elle-même en avril. Après le bassin, c’est autour du jardin de se transformer, sous le talent d’un paysagiste, lui aussi choisi avec soin.

“La piscine a tout changé, avoue Jean. D’abord, bien sûr, se détendre 30 minutes par jour dans la piscine reste plus qu’agréable par ces grosses chaleurs. Mais surtout, maintenant que tout est achevé, maison, piscine, jardin, nous apprécions pleinement notre maison et n’avons pas du tout envie de la quitter !”

Difficile de contrarier une envie de piscine

Jean N.
Clisson

Rien n’est jamais simple et parfois, tout se complique! Lorsqu’il y a douze ans, Jean et Marie achètent leur terrain au sud de Nantes, ils savent déjà qu’ils ne vont pas faire construire une maison banale sur ces 2 300 m2, en bordure de vignoble.

Un couloir de natation sur mesure

Didier L.
Rennes

Pour Didier et sa femme L., il y a une différence entre faire des ronds dans l’eau et faire des longueurs.

Un jardin n'est jamais trop petit pour une piscine

Michèle et Paul M.
La Baule

Pas besoin d’être une nageuse acharnée, ni d’habiter une grande propriété à la campagne pour s’adonner à la « pool attitude » ! En revanche, 14 petits enfants, cela vous donne de la motivation !

L'art visuel de la géométrie

Patricia P.
Sainte Marie de Ré

La maison et la piscine ont pris place sur un terrain nu de l'Île de Ré, à quelques centaines de mètres de la plage.

Plongée dans une piscine zen

Regis.L
Plescop

Séduit par cette demeure bretonne, qui nécessitait un rafraîchissement, un couple décide d'en faire sa résidence secondaire.

Parlons de votre projet

Consultez notre catalogue

Trouvez votre conseiller