13, 15 puis 21 mètres : tester et retester pour atteindre la taille idéale

Didier L.
Rennes

Pour Didier et sa femme L., il y a une différence entre faire des ronds dans l’eau et faire des longueurs. Au moment de doter leur propriété d’un bassin privé, il leur a fallu faire le tri entre les modèles de piscines pour choisir celle qui ferait la différence. Un écart par rapport au standard qui s’est mesuré en mètres et en chronomètre…

Didier et L. sont de vrais nageurs. Pas forcément plus grands que la moyenne, mais assurément plus assidus. Non seulement se jeter à l’eau par tous les temps ne les effraie pas, mais c’est même inscrit sur leurs agendas trois fois par semaine au moins, en toute saison. Mieux qu’une ordonnance, un précepte : nager pour se sentir bien, se vider la tête, oublier ses soucis et garder la forme.

Lorsqu’ils résidaient outre-Rhin, Didier et L. ont pris quelques bonnes habitudes sportives qu’ils ne voulaient pas perdre une fois revenus en France. Avides de nager mais contraints professionnellement, la fréquentation des bassins municipaux ne pouvait répondre à leur attente. Afin de sortir de ce dilemme, Caron Piscines leur a proposé de réaliser un couloir de nage digne de ce nom. Encore fallait-il trouver le terrain qui irait avec. Didier et L. ont mis le temps, mais ils y sont arrivés.

Avoir de l’ambition pour sa piscine, c’est bien, savoir où elle doit s’arrêter, c’est encore mieux. Pour que leur future grande baignoire ait la taille idéale, Didier et L. ont fait le tour des piscines municipales, des plus modestes aux bassins olympiques. Le projet de Caron Piscine a évolué au rythme des tests réalisés, jusqu’à ce que les mensurations finales soient arrêtées. Des dimensions hors norme (2,50 m x 21 m) et une profondeur limitée à 1,40 m pour que tous les membres de la famille, même les moins athlétiques, puissent en profiter et s’y amuser.

Une piscine chauffée à 28° toute l’année
Ce n’est pas parce que le nombre de coups de bras abattus par un nageur de crawl suffit à le réchauffer qu’il est prêt à se mettre à l’eau dans n’importe quelles conditions ! 

Difficile de contrarier une envie de piscine

Jean N.
Clisson

Rien n’est jamais simple et parfois, tout se complique! Lorsqu’il y a douze ans, Jean et Marie achètent leur terrain au sud de Nantes, ils savent déjà qu’ils ne vont pas faire construire une maison banale sur ces 2 300 m2, en bordure de vignoble.

Un jardin n'est jamais trop petit pour une piscine

Michèle et Paul M.
La Baule

Pas besoin d’être une nageuse acharnée, ni d’habiter une grande propriété à la campagne pour s’adonner à la « pool attitude » ! En revanche, 14 petits enfants, cela vous donne de la motivation !

La piscine, nouveau centre de gravité de la famille

Jean R.
Haute Goulaine

On a beau vouloir absolument une piscine, parfois les circonstances en décident autrement.

L'art visuel de la géométrie

Patricia P.
Sainte Marie de Ré

La maison et la piscine ont pris place sur un terrain nu de l'Île de Ré, à quelques centaines de mètres de la plage.

Plongée dans une piscine zen

Regis.L
Plescop

Séduit par cette demeure bretonne, qui nécessitait un rafraîchissement, un couple décide d'en faire sa résidence secondaire.

Parlons de votre projet

Consultez notre catalogue

Trouvez votre conseiller